Créer un site pro avec Ipaoo

ipaoo

Ipaoo or not Ipaoo ? Nous allons essayer de vous donner des informations sur ce CMS en ligne pour que vous puissiez vous forger votre propre avis. A partir du moment où vous allez cliquer sur le lien pour vous inscrire gratuitement et commencer la création d’un site, sachez que vous aurez 15 jours pour tester (ensuite il faudra choisir une version payante). Ipaoo est un outil made in France, lancé en 2011 par la société Web Figures Libres. Nous avons testé Ipaoo dans le but de proposer ensuite un comparatif avec d’autres CMS en ligne, gratuits ou payants. Création de contenu, gestion du design, optimisation du référencement : nous avons décortiqué l’outil !

Premiers pas sur Ipaoo

Avant de s’inscrire, nous avons fait un petit tour de la documentation et des arguments de Ipaoo. Nous avons été séduit par la home du portail et la quantité de ressources disponibles. Une fois inscrit, nous découvrons que c’est un CMS en ligne de type WYSIWYG (what you see is whant you get) comme Jimdo. L’internaute se connecte sur son site et le modifie tel qu’il le voit, il n’y a pas de backoffice pour gérer son site (à la manière de wordpress). Quand le webmaster modifie son site, il enregistre d’abord puis publie ensuite si il souhaite mettre son travail en production.

presentation

Combien ça coûte IPAOO ?

Le business model d’Ipaoo ressemble à celui du CMS Orson. Sur Ipaoo, le service de création de site (hébergement compris) coûte entre 10,5€ jusqu’à 85€ par mois.

Comme nous vous le disions en intro, il n’y a pas de version gratuite mais une version d’essai pendant 14 jours. Pour 10,5€ par mois (soit 125€ par an), vous avez la possibilité de créer 10 pages et de bénéficier de 100 Mo d’espace de stockage (c’est suffisant par exemple pour un petit site vitrine ou un site événementiel).

Pour disposer d’une création illimitée en terme de pages et d’un site en nom de domaine (adresse du site personnalisée en .fr, .com ou autre extension), il faut prendre l’offre à 21,5€ par mois (258 euros par an) qui comprend l’offre e-commerce.

  • Inconvénients : à première vue, c’est assez cher. L’offre de base est déjà au dessus de celle d’un outil comme Wix ou e-monsite.
  • Avantages : vous pouvez payer au mois, sans engagement. Cependant quand on lance un projet web, ce n »est pas pour arrêter en cours de route en général.

prix-ipaoo

Les offres plus chères (45€ TTC par mois et 85€TTC par mois) proposent des options encore plus avancées, comme un éditeur de base de données, une web app mobile, une gestion de membres ou l’accès à des applications spécifiques etc..

La cible de Ipaoo, ce n’est donc pas le particulier qui cherche à créer son site gratuit. On sent clairement que Ipaoo cible les entreprises ou associations (avec des options bien spécifiques comme de la prise de rendez vous ou des applications métiers dédiées) ainsi que et les professionnels du web (d’ailleurs Ipaoo propose une solution « revendeur » en marque blanche).

La création de page et l’ajout de contenu

La gestion des pages est très intéressante : sur un tableau de bord, vous pouvez modifier l’ordre des pages, les ranger dans des dossiers, faire des redirections ou les appliquer en page d’accueil du site.

gestion-pages

Pour l’ajout de contenu, nous avons ici retrouvé exactement le même système de bloc que nous avons découvert sur Newsletter2go (un outil d’envoi de newsletter).

Sur Ipaoo, une page peut se décomposer en blocs de contenu. Ils sont très formatés. On choisi d’abord quel type de contenu on souhaite ajouter puis on choisi ensuite l’emplacement (dans la zone de contenu, de menu ou le header). Toutes les places disponibles se mettent alors en couleur fluo et on a plus qu’à valider l’emplacement.

Idéalement, pour donner une grande liberté d’action au webmaster, il aurait pu être intéressant de pouvoir ajouter tout type de contenu sur une même ligne, et tout redimensionner comme on le souhaite. Pour le coup, on ne pourrait pas ajouter par exemple un texte à 50% à coté d’un champ « abonnement à la newsletter » ou 4 colonnes de texte cote à cote avec des blocs différents. Cela a quand même le mérite d’être très facile à prendre en main quand on est débutant. 

Ce n’est pas le système le plus intuitif que nous avons testé mais il y a des options intéressantes dans cet outil de création de contenu, comme l’ajout de boutons d’appel à l’action et un outil pour faire des liens internes vraiment efficace. Il y a des petites choses qui pourraient être faciles à ajouter, comme la possibilité de jongler entre l’éditeur visuel à l’éditeur HTML.

Une autre option intéressante pour les pages : la possibilité de mettre un mot de passe ou d’autoriser l’accès à un groupe de personnes (possible de l’appliquer aussi pour l’ensemble du site)

D’un point de vue du référencement

La façon dont est gérée l’apparence du site fait que c’est un peu le cirque dans la feuille de styles. Je m’étonne de ne pas y voir de H1, h2 h3 : toutes les balises de titre importantes aux yeux de google. Sur l’interface de création des pages, on peut mettre des titres (titre 1 titre 2, style 1 style 2 etc…) mais ils ne sont pas traduits en h1, h2 etc…. Bien dommage pour ceux qui veulent avoir une démarche SEO friendly dans leur stratégie web.

titre-seo

Il est possible pour chaque page d’optimiser le référencement de celle ci en cliquant sur Options de page  > Optimisation pour les moteurs de recherche. Title, keyword, description, modification de l’URL : c’est bien de pouvoir modifier ces champs pour chaque page !

Il y a une option intéressante qu’on ne retrouve pas forcément chez les concurrents, c’est la possibilité de modifier la présentation de chaque page quand elle est partagée sur les réseaux sociaux, en ajoutant une image, une description, un titre, un bon point de plus pour Ipaoo !

Enfin, Ipaoo se démarque aussi des concurrents au niveau de son offre Référencement. Là où les autres n’osent pas s’aventurer, Ipaoo propose à ses utilisateurs de prendre en charge le référencement de leurs sites, service décliné en 3 offres (allant de 490€ HT à 1090€ HT). A découvrir sur http://www.ipaoo.fr/packs-referencement.html. Les tarifs pourraient en faire bondir plus d’un mais cela ne me choque pas quand on sait le temps que cela peut prendre, si les conseils et les formation sont à la hauteur, je trouve ça plutôt intéressant comme démarche plutôt que de laisser son client tout seul avec un guide SEO entre les mains.

tarifs

La gestion du design

Ouf, il est possible de changer de thème graphique sans perdre tout son contenu (vous allez dire que c’est normal oui, mais ce n’est pas le cas sur tous les CMS). Le contenu semble donc être bien dissocié de la gestion du design. Tous les thèmes proposés sont responsives et il est possible de les trier par couleur, par thème, par métier etc…

design-ipaoo

Chaque thème peut etre personnalisé de façon sommaire : changement de polices de texte ou de titre, de palettes de couleur, d’arrière plan ou de texture. Les palettes sont des teintes de 4 ou 5 couleurs qui vont bien ensemble. L’avantage, c’est qu’en appliquant une palette, on a une cohérence au niveau des couleurs. L’inconvénient c’est que c’est assez bridé.

perso-design

En pack premium, on peut accéder à l’éditeur de Design PRO, ce qui permet de modifier tous les paramètres CSS de son site. C’est l’idéal quand on veut changer l’emplacement d’un élément (son menu, son logo, sa zone de contenu) ou en modifier l’apparence. Comme c’est très complexe, débutant s’abstenir ! En tout cas, peu de CMS permettent d’aller si loin à ce niveau !

designpro

En enregistrant le design, un message me surprend : « toutes les pages de votre site vont être mises à jour. Cette opération peut prendre plusieurs minutes ». Le contenu est bien dissocié du design, mais le design est ré-appliqué dans chaque page de contenu.

Catastrophe ! Pourquoi  tous ces styles se retrouvent dans le code source de la page ? Pourquoi ne pas créer une feuille de styles commune à l’ensemble du site ? Il y aurait tant à y gagner, non ?

css-page

Comme pour le référencement, Ipaoo propose des offres design sur mesure à ses utilisateurs qui n’ont pas trouvé leur bonheur dans le catalogue de thèmes graphiques personnalisables ou qui n’ont pas les compétences pour réaliser ce qu’ils veulent eux-mêmes.

Les applications Ipaoo

Ce sont des modules que vous pouvez installer sur votre site un peu à la manière de WordPress (par défaut elles ne le sont pas). Ces applications ne sont pas bien nombreuses mais intéressantes pour les entreprises : elles sont orientées productivité et communication. Parmi les plus originales, on retrouve l’application « Base de données » ou « Prise de rendez-vous« .

applications

L’aide en ligne

Encore un gros point positif d’Ipaoo qui vous propose du support par t’chat ou par ticket. J’ai testé la prise de contact instantannée et j’ai eu Williams très rapidement à deux reprises. Un peu distrait, j’ai laissé ma fenêtre de t’chat ouverte sans lui répondre et j’ai reçu la fin de la conversation par mail. C’est donc du sérieux et les réponses étaient pertinentes. D’ailleurs merci Williams

aide

L’aide en ligne Ipaoo est très riche, présentée sous forme de tutoriels sur un site externe : support.ipaoo.fr/home.html.

Solution e-commerce

On ne peut pas dire que les commerçants en ligne sont la cible principale d’Ipaoo. Il n’y a pas de fonctionnalité e-commerce native sur ce CMS, il s’agit d’un partenariat avec Ecwid, un service externe qui propose la création du catalogue, la gestion des stocks, les zones de livraisons, les frais de port, gestion de stock  et des options intéressantes comme la vente directe sur une page facebook.

Sinon, vous pouvez créer des pages produits toute simple avec Ipaoo mais on ne peut pas parler ici de faire du e-commerce. Ces pages produits permettent de vendre sans avoir à gérer une boutique en utilisant l’outil de création de page et l’intégration de Paypal ou Checkout. C’est un poil amateur mais plus simple, sans frais de port, de gestion de stock, de création de factures etc etc….

Les petits plus originaux et intéressants sur Ipaoo

  • Il existe une option intégrée dans Ipaoo pour créer son logo
  • Un webmaster a la possibilité de dupliquer un site, pratique pour les professionnels qui proposent de la création de sites clients
  • L’option « Sections à onglets » pour structurer une grande quantité d’information dans un espace limité (tables fixes, retractables, en accordéon etc..)
  • La retouche d’images en ligne : c’est quelque chose qu’on ne voit pas non plus ailleurs. Une fois que votre image est chargée, vous pouvez la retoucher visuellement (couleur, effets, texte) mais aussi la redimensionner, recadrer, faire pivoter etc…

retouche

  • Chaque page de votre site peut avoir une structure différente, en activant simplement les zones à afficher sur celle ci (dans Configuration > Options de page > Apparence). Ainsi, vous pouvez afficher si vous le souhaitez un menu en haut, en bas, sur le coté etc..
  • Il y a des fonctionnalités Blog et Forum mais elles sont vraiment très light (d’ailleurs, sauf erreur de ma part, Ipaoo n’utilisait pas son option « blog » pour son propre blog mais était sur wordpress (ce qui semble avoir changé, peut être rediriger http://blog.ipaoo.fr vers http://www.ipaoo.fr/blog.html car en tant qu’utilisateur découvrant le service, c’est confus)
  • Les zones partagées permettent de gérer un même contenu sur des pages différentes de son site. C’est malinpour quelqu’un qui intègre par exemple de l’Adsense dans son contenu : il peut gérer ses publicités sans avoir à éditer toutes les pages

Quelques remarques notées au fur et à mesure

  • Les mots de passe  étaient écrits en clair dans le mail d’activation, pas génial du tout
  • Quelques coquilles traînent sur le portail, pas très sérieux quand on a misé sur une stratégie de contenu (ceci dit, il y a tellement de contenu que c’est excusable)
  • Beaucoup de champs en anglais ne sont pas traduits dans l’interface de gestion du site, comme sur le système de retouches de images par exemple.

Pour conclure sur Ipaoo

Je suis agréablement surpris par Ipaoo. Le catalogie d’applications est peu fourni mais les possibilités de modification de son site en mode avancé rendent le CMS très complet. Le webmaster va vraiment pouvoir créer un site à son image. L’outil est facile à prendre en main si il s’agit d’un site standart. Cependant, si vous voulez aller très loin dans la personnalisation (du design ou du template), il vous faudra un peu de temps d’adaptation pour faire le tour de l’outil. Un bon point aussi pour les offres supplémentaires d’Ipaoo qui permettent notamment à ceux qui ont un petit budget d’aller plus loin en terme de design ou de référencement !

La question qui tue pour finir : le portail Ipaoo est il créé avec Ipaoo ? Si oui, j’annonce à l’équipe qu’elle marquera un point de plus dans le comparatif des CMS en ligne, c’est à mes yeux un gage de qualité supplémentaire, ça prouve que l’outil que l’on vent tient la route et qu’on en est fier !

Ces articles devraient vous intéresser

  • Créer son site soi-même ou faire appel à un pro ?Créer son site soi-même ou faire appel à un pro ? Il y a différents sons de cloche quand il s'agit de créer son site : il a ceux qui pensent qu'un site ne peut être créé que par un professionnel du web (développeur, designer, agence web). […]
  • Notre avis sur Wifeo : le test completNotre avis sur Wifeo : le test complet Wifeo est un outil pour créer son site gratuit, édité par une équipe de français en région parisienne. Référencement, design, création de pages : nous avons été séduit en tout point par […]
  • On a testé e-monsite : voici notre avis !On a testé e-monsite : voici notre avis ! e-monsite est un CMS en ligne. Pour simplifier, on peut dire que c'est un outil de création de site comme WordPress. Rappelons le principe : vous vous inscrivez, vous n'avez rien à […]