Exagon Concept : (encore) un outil pour créer son site

exagon-concept

Exagon Concept est un nouveau CMS en ligne sur le marché français (début d’année 2016). La team d’exagon Concept annonce qu’il est aussi facile de créer un site que de créer un profil sur un réseau social. Alors on a pris le temps de s’inscrire pour tester l’offre gratuite de 30 jours et de nous faire notre propre avis sur ce petit nouveau qui n’a pas peur d’investir un marché déjà bien occupé par des géants (pour ne pas citer que Wix ou Jimdo, on pense aussi à tous les autres CMS). Globalement, l’interface est vraiment sexy, Exagon Concept est à la fois joli et agréable à utiliser. Voyons ce qu’il en est au niveau des fonctionnalités.

Pourquoi ce nom ? Quand on pose la question à Quentin (co-fondateur de Exagon C), il nous répond :

« Exagon a été choisi en rapport avec l’hexagone (la France) pour le coté made in France de notre solution. Concept pour la conception »

A qui s’adresse Exagon Concept ?

Ce projet vient d’un constat : trop d’entreprises françaises n’ont pas encore de site web.
Le discours commercial d’Exagon Concept se rapproche plus de celui d’Orson que des autres CMS en ligne que nous avons testé jusqu’à présent. Le service s’adresse à ceux qui ont conscience que créer un site a un coût. Globalement, Exagon Concept, c’est pour les professionnels qui veulent une vitrine sur le web. D’ailleurs, c’est le title de la home de leur portail : « Exagon Concept : créer un site Internet professionnel »

exagon-concept-logo

Quentin ajoutera à ce sujet :

Les solutions actuelles pour une entreprise consiste soit à déléguer le projet à une agence web (la mise en place est longue, le coût élevé ), soit de réaliser son site en totale autonomie (pas, ou peu de conseil et d’assistance, parfois un référencement pas optimum, et long à mettre en place si l’utilisateur n’a pas ou peu de compétence). Du coup notre positionnement est entre les deux. La plateforme permet d’avoir un site internet rapidement, sans se préoccuper de la conception. L’utilisateur n’a plus qu’a mettre en place ses contenus et affiner l’apparence du site et celui-ci se conceptualise tout seule, intelligemment. Et, tout comme une agence web, nous assistons et conseillons nos utilisateurs, notamment grâce au Tchat.

Sur Exagon Concept,tout est gratuit pendant 30 jours, puis ensuite c’est 40€ HT par mois. Pas mal pour tester complètement le service sans être bridé. Libre au webmaster de souscrire ou non au service ensuite si il est convaincu.

Exagon Concept prend donc le pari de vous rendre fan en 30 jours ! Il n’y a pas un maximum d’outils, d’options et de fonctionnalités pour créer un site ultra personnalisé. Au contraire, on verrouille les vannes pour que l’utilisateur puisse simplement ajouter son contenu et qu’il créé un site propre. Ce n’est pas idiot, mais du coup c’est très ciblé : on privilégie plutôt la mise en ligne de contenu facile  que le design. On ne met pas en avant le fait de pouvoir « tout faire ».  L’interface est jolie et très fluide, ce n’est pas bourré d’options, ce qui fait qu’on n’a pas besoin de beaucoup de temps d’adaptation. Les services sont donc plus chers que chez des e-monsite, Wix ou Jimdo mais Exagon mise tout sur le fait que le taux d’abandon sera moins élevé pendant la phase de test (dites moi si je me trompe 😉

Leurs arguments

  • Aussi facile à créer que faire une inscription sur un réseau social (on va voir ça)
  • Pas de mise à jour ou de téléchargement (mais c’est pareil pour les autres CMS SaaS)
  • Une assistance proche de l’utilisateur et réactive par tchat (on va les solliciter aussi pour vérifier)

L’ajout de contenu sur un site

Ce que j’aime, c’est qu’un éditeur utilise son système pour son portail, c’est quand même gage de qualité et de confiance dans l’outil qu’on vend ! J’ai l’impression que c’est le cas pour Exagon. C’est une bonne chose ! Il n’y a pas de limite au niveau de l’espace de stockage pour le moment mais une limite (assez énorme) à 40 Mo par fichier.

Comme sur Wix, il n’y a pas de backoffice, on se met sur la page qu’on souhaite modifier et on a accède à l’interface de gestion en étant connecté à son compte. En survolant les éléments, on peut les éditer directement en cliquant sur les icônes. Temps d’adaptation : 10 secondes, un débutant comprendra vite (c’est un peu perturbant quand on est habitué au backoffice car en étant connecté à son compte, on peut à la fois naviguer et éditer).

editer-page

Après une modification, le fait de cliquer sur le bouton vert permet à la fois d’enregistrer et de publier le contenu. Je retrouve mon site de démo à l’adresse http://site.exagon.me/mon-site-test/

Quand on créé un site, par défaut il y a déjà des pages avec des liens dans le menu. Dans le menu, les liens principaux s’appellent des « rubriques« . A l’intérieur d’une rubrique, on peut ranger des pages. C’est au webmaster d’organiser la structure de son site et de ses menus, depuis le site (il ne faut donc pas avoir des centaines de pages).

editer-menu

pour ajouter ou retirer un lien du menu, on clique sur la petite roue d’ancrage et on coche ou décohe la page en question

On peut ajouter différents types de contenu dans les menus, notamment des liens vers des pages, un blog, des cartes ou une galerie photos.

Les pages

On créé une page à partir d’un éditeur très classique, avec un minimum d’option : une barre d’outil permet d’ajouter des images ou vidéos, du texte et de le mettre en forme. On peut jongler entre un éditeur visuel et un éditeur html équipé d’un système de coloration et de balisage sémantique (high level).

code-html

Il n’y a pas d’outil de création avec des blocs, c’est donc assez compliqué de disposer le contenu côte à côte, ou de façon plus originale.

contenu-page

Le formulaire de contact

Le formulaire de contact par défaut est activé, il affiche automatiquement une jolie carte google map quand le webmaster rentre son adresse, c’est très malin. On ne peut pas créer plusieurs formulaires mais on peut ajouter des destinataires, avec des mails différents. Ici aussi, on sent que l’outil s’adresse aux entreprises) Exemple : un mail à l’attention du service commercial ou un mail à l’intention du service presse
contact

Le blog

Même principe pour le blog que pour les pages, c’est très simple d’ajouter un article. Le titre est bien repris en H1 dans l’entête, on peut créer des catégories pour ranger ses billets. L’image d’illustration est reprise par défaut sur la page index des articles dans une liste antéchronologique, le rendu est assez joli. Encore une fois, il n’y a pas une quantité monstrueuses d’options, mais le minimum est là, c’est suffisant pour blogguer ! Le système de commentaire par défaut c’est Disqus, un système externe, qui permet de gérer depuis un compte l’ensemble des commentaires postés sur différents sites.

Et le référencement du site ?

Bien sûr, il faudra faire un test sur le long terme, en comparant avec d’autres CMS. Mais déjà, on peut noter que les URL sont propres (même sur la version gratuite), et ça c’est un bon plan. Le travail est mâché pour le webmaster, et les règles de base sont respectées :

  • le titre de la page ou de l’article est bien repris en title
  • l’extrait de la page sert de META description.
  • On peut ajouter des H2 et H3 mais pas plus (pas utile ?)

seo

A noté qu’en examinant le code source, on remarque une floppée de balises meta en haut de chaque page (Twitter Card, Facebook open graph). Est-ce vraiment nécessaire de squatter toute cette place pour ça ? Le sitemap est généré automatiquement à la racine du site http://site.exagon.me/mon-site-test/sitemap.xml, ainsi que le fichier robots.txt. Il manque à mon sens simplement la possibilité de modifier ses URL et faire des redirections mais cela viendra peut être par la suite ?

La gestion du design

Tout est bien rangé dans une feuille de styles et on peut accéder à une interface de personnalisation du design en cliquant sur « plus d’options ». On accède à une palette de couleurs FLAT très à la mode et un onglet pour modifier l’image d’entête. Les options de personnalisation sont très basiques mais il n’y en a pas beaucoup (et pas de possibilité de taper dans le CSS ou d’en ajouter).

site-design

Il n’y a qu’un seul template, donc tous les sites créés avec Exagon Concept risquent de beaucoup se ressembler si les administrateurs de la plateforme ne proposent pas plus de design. Ceci dit, il vaut mieux faire de la qualité plutôt que de la quantité quand on commence. Le thème est basé sur le framework Bootstrap donc responsive, bon point ! Le site de base (avant modification et ajout de contenu par le webmaster) est compatible W3C, encore un bon point !

Voici deux exemples de site créé avec Exagon : gitehotel-ristolas.fr et www.soub-bois.fr

L’aide en ligne

Peu de fonctionnalité donc peu de tutoriel, de FAQ ou de ressource en ligne, c’est inutile. Ce qui est vraiment plaisant, c’est le support par tchat. J’ai testé plusieurs fois dont une fois à 20h et une fois à 22h. La réponse arrivait en général dans les 5 minutes qui suivait, avec un système de notification et d’historique pour retrouver ce qui a déjà été dit.

aide-hexagone

Qu’est ce qu’on pourrait leur reprocher ?

Nous ne sommes pas là pour faire des reproches mais pour apporter un oeil expert « neutre ». Alors, qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?

Des informations dans le code source

Mon adresse mail dans le code source, pour le coup c’est carrément moyen. Il y a des commentaires et des ID qui apparaissent, ça pourrait aussi en faire flipper certains. Edit : c’est uniquement quand on est connecté au compte (ouf)

source

L’argumentaire commercial

Exagon Concept cible les entreprises, en se situant entre les offres « full autonomie » et les offres agences (full délégation du projet). Il existe cependant déjà d’autres solutions qui mettent en avant le fait que l’utilisateur n’est pas seul et qu’il dispose d’un support (que ce soit par t’chat, mail ou téléphone). A voir sur la durée avec le nombre de clients si le support sera toujours aussi réactif et personnalisé, je leur souhaite !

Faire des pages plus complexes

L’ajout de contenu est vraiment facile mais il manquerait cruellement d’un outil pour les webmasters débutants. La création de page ou d’article aujourd’hui consiste à superposer du texte, des images ou des vidéos. Une entreprise aura peut être envie de présenter différemment ses contenus et réaliser des pages plus « complexes ». Pas évident de placer un texte à coté d’une image quand on y connait rien au html et encore mois évident de créer des pages aussi belles que sur votre portail.

Globalement, on peut donc dire que Exagon est prometteur. Je suis assez d’accord avec le fait que « rien n’est vraiment gratuit » et que la qualité se paie, le prix mensuel ne me choque donc pas pour une entreprise (est ce qu’il y a des mails avec le domaine ?) Cependant, il manquera rapidement quelques thèmes graphiques ou des options qui permettront de créer des sites vraiment différents et plus complets. Si ils veulent vraiment se différencier des autres CMS, pourquoi ne pas proposer par exemple des prestations payantes en plus comme de la création, de la rédaction, de la retouche graphique, etc… (car le chef d’entreprise n’a peut être pas l’envie, le temps ou le talent de faire son site). Chapeau pour la réactivité sur le tchat !

Ces articles devraient vous intéresser

  • Notre avis sur Wifeo : le test completNotre avis sur Wifeo : le test complet Wifeo est un outil pour créer son site gratuit, édité par une équipe de français en région parisienne. Référencement, design, création de pages : nous avons été séduit en tout point par […]
  • On a testé e-monsite : voici notre avis !On a testé e-monsite : voici notre avis ! e-monsite est un CMS en ligne. Pour simplifier, on peut dire que c'est un outil de création de site comme WordPress. Rappelons le principe : vous vous inscrivez, vous n'avez rien à […]
  • Faire son site web avec Compoz (Nordnet)Faire son site web avec Compoz (Nordnet) Compoz est un logiciel de création de site web en ligne français, édité par une société également française : Nordnet. Vous avez certainement entendu parler de Nordnet à travers les […]