Après le test, voici notre avis sur Jimdo !

jimdo

Jimdo est un éditeur de site web qui a vécu une success story comme on les aime : 3 jeunes allemands développent leur idée dans une grange : ils ont la volonté de permettre à tout le monde de créer un site tout seul (sans passer par un professionnel). Ils montent leur start-up et très rapidement, l’outil sorti de la tête des 3 fondateurs (Christian, Fridtjof et Matthias) se retrouve bien placé sur Google et gagne des parts de marché :  le CMS est bien sûr adopté par les débutants mais aussi par les experts. J’ai essayé Jimdo pendant quelques jours pour m’en faire mon propre avis. Découvrez ce tour d’horizon des outils proposés par Jimdo, nous les comparerons plus tard à d’autres CMS en ligne.

Jimdo en quelques mots

Aujourd’hui la plateforme compte 15 millions de sites créés et une équipe de 200 salariés pour encadrer tout ça. Jimdo est largement implanté en Allemagne, en France ou au Japon mais leur drapeau vert et bleu conquiert aussi différents pays du monde (l’outil est disponible dans 8 langues différentes).  Il n’y a pas vraiment de backoffice sur Jimdo, on accède à la partie « administration » en se connectant directement sur son site. C’est inhabituel pour un fan de WordPress mais c’est très simple pour un webmaster en herbe !

equipe-jimdo

Le choix du design

Les thèmes graphiques: il en faut peu pour être heureux

La création d’un site commence par le choix d’un template : l’internaute sélectionne son design puis peut le personnaliser par la suite grâce à des formulaires de styles plutôt complets. Les thèmes graphiques ne sont pas aussi nombreux et jolis que sur Wix (une quinzaine de thèmes graphiques pour commencer, et 38 disponibles une fois inscrit) mais ils sont tous personnalisables selon les envies du webmaster. Ce qui est vraiment bien dans ces 38 thèmes graphiques, c’est qu’ils ont une structure vraiment différentes. Ainsi on pourrait avoir des zones fixes à un endroit avec un thème et les disposer ailleurs avec un autre thème (son titre, son logo, son menu de navigation, le bas de page etc…)

Il y a une version mobile appliquée par défaut, ce qui rend automatiquement le site créé visible sur les tablettes et les smartphones. Pour gérer sa version mobile, il faut se rendre dans l’onglet Paramètres > Mobile > Version mobile.

Si vous préférez faire le choix du responsive design (technologie qui permet d’avoir un site qui s’adapte tout seul aux supports de navigation de l’internaute), sachez que 14 thèmes sur les 38 disponibles sont responsives.

La personnalisation du design

Bien sûr, on ne peut jamais « tout modifier », sinon on tombe vite dans les travers d’autres CMS (où le design n’est pas dissocié du contenu). Par contre, il y en a pour tous les niveaux, et c’est là que Jimdo peut séduire à la fois le grand débutant et le professionnel de la création de site web.

Un webmaster débutant peut se contenter de modifier les couleurs principales et secondaires du site (qui ont pour effet de modifier de façon cohérente un ensemble de styles)

style-editor

Le webmaster avec un niveau intermédiaire peut activer l’option « style par éléments » et ainsi accéder à la personnalisation de son design en cliquant sur l’élément à modifier. C’est assez malin, et ça permet d’éviter de gérer une feuille interminable de paramètres CSS à modifier. Si on souhaite changer la couleur du fond du site par exemple, il suffit de cliquer sur Style > Style par élément (On) puis cliquer sur le fond du site pour modifier la couleur.

Enfin le webmaster très aguerri pourra créer son design personnel. C’est comme cela que Jimdo séduit les professionnels du web sur sa plateforme, en leur permettant d’élaborer leur propre template CSS mais aussi HTML dans une interface design faite pour des experts.

template-html-css

Jimdo a monté un partenariat avec 99designs pour permettre à ses utilisateurs de trouver le thème graphique de leur rêve sur une place de marché. C’est astucieux car de nombreux professionnels ont conscience que créer un site n’est pas forcément à la portée de tout le monde : avec un petits budgets, ils peuvent commander un simple logo ou un thème graphique complet.

La création de pages sur Jimdo

Comme il n’y a pas de backoffice, tout se fait en ligne directement en étant connecté à son compte Jimdo. L’avantage de ce type de fonctionnement, c’est que c’est ultra simple à comprendre pour un débutant. L’outil gère à la fois la création du contenu (une nouvelle page) et sa disposition (l’ajout dans un menu ou un sous menu). L’inconvénient, c’est que ça devient assez contraignant à créer ou mettre à jour pour un site destiné à contenir des dizaines, ou des centaines de pages.

Une fois la page créée, on dispose d’un éditeur pour ajouter les contenus (comme sur d’autres CMS en ligne). L’outil type Lego de Jimdo est particulièrement bien fait et facile à prendre en main : l’ajout de contenu est très intuitif, on ne cherche pas longtemps pour comprendre le fonctionnement !

Tout est présenté dans ce que Jimdo appelle un catalogue d’éléments : on choisi donc d’ajouter un bloc de texte, une image, un titre de ligne, des boutons de partage ou encore des formulaires (ce sont juste des exemples, il y en a plusieurs dizaines d’éléments que vous pouvez utiliser pour construire une page).

catalogue

Une fois le contenu créé, ce n’est pas figé pour autant : on peut les déplacer en drag and drop et repenser ainsi l’intégralité de sa page sans avoir à tout recréer.

drag drop

L’offre gratuite et celles payantes sur Jimdo

Les offres de Jimdo ont été clarifiées dernièrement. Pour le webmaster, c’est désormais très simple, il a 3 possibilités

      • Il créé son site gratuitement et il reste en version gratuite à vie.

C’est l’offre JimdoFree, qui permet d’avoir un site gratuit, en sous domaine (un site en .jimdo.com) et une publicité discrète dans le footer. Offre limitée mais très suffisante pour découvrir le service sans être envahi par des publicités nauséabondes.

      • Il créé son site gratuit puis il active Jimdo PRO, une offre à 78€ par an (6.5 par mois).

Avec JimdoPro, le site peut désormais disposer d’un nom de domaine, la publicité est retirée, l’espace de stockage devient plus conséquent et des options sont débloquées au niveau du CMS (surtout au niveau du référencement, on en parlera plus bas)

      • Le webmaster peut aussi passer à l’offre Jimdo Business, 15€ par mois (180 euros par an)

C’est un site avec nom de domaine, sans pub, 20 adresses mails de 10 Go d’espace chacune et surtout une solution e-commerce, que nous testerons dans un article dédié. L’espace de stockage est illimité en Business.

site-jimdo

Référencer son site avec Jimdo

Au niveau des outils d’optimisation du référencement, Jimdo et e-monsite se valent et méritent amplement la note de 10/10 (tant sur la qualité du code HTML et CSS généré que sur les possibilités d’optimisation données au webmaster). L’internaute peut changer son title, META description, faire des redirections, modifier son fichier robots.txt, relier facilement son site à Search console, modifier le ALT de ses images ou encore le format de ses URL  : c’est accessible dans la barre latérale en cliquant sur le menu « SEO ».

seo-jimdo

Quand on créé son site avec Jimdo, les premiers jours, on est en version d’essai Jimdo PRO (pour 30 jours). Mais quand on repasse en version Jimdo Free, ce menu SEO est verrouillé : pouvoir optimiser son référencement à donc un prix sur Jimdo, alors que cela peut être complètement gratuit sur d’autres CMS en ligne. En version payante (PRO ou BUSINESS), vous aurez accès à la modification de toutes les options SEO citées plus haut ainsi qu’au head du site entier ou de chaque page. Nous ferons un test plus poussés sur l’optimisation du référencement avec différents outils en ligne. Je n’aime pas trop la méthode qui consiste à dire « L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) est essentielle pour chaque site, afin que ce dernier puisse plus facilement être trouvé sur Google & Co« , alors paye si tu veux l’utiliser. Cependant, chaque outil à son levier pour transformer des utilisateurs gratuits en utilisateurs payants…

Les services externes et les applications

Le service fourni par Jimdo, c’est la création de site web, mais un webmaster peut avoir des besoins complémentaires. Au lieu de développer des services en natif sur le CMS, Jimdo donne la possiblité de s’interfacer facilement avec des autres solutions SaaS (ou met simplement le webmaster en relation avec des partenaires).

partenaires

Pour la réservation en ligne par exemple, ce n’est pas un module Jimdo qui vous est proposé mais celui de Xotelia ou de MyRezapp. Pour la restauration, vous pouvez relier votre site à GuestOnline, ou encore passer par Sendinblue pour envoyer des newsletters. Le nombre de partenaires est impressionnant : ça donne la possibilité à une entreprise, à un restaurateur ou un blogueur de trouver des offres intéressantes chez des partenaires de Jimdo.

Autre point fort : la possibilité de relier son compte Dropbox à son site. Une maligne passerelle entre Dropbox et le site web de l’internaute, qui permet à plusieurs personnes d’envoyer des images dans l’espace de stockage du site (mais aussi d’alléger les serveurs de stockage de Jimdo 😉 ). En version gratuite l’internaute dispose quand même de 500 Mo de stockage (5Go en Jimdo PRO et illimité en Business).

Les experts et partenaires Jimdo

C’est une incroyable commununauté qui travaille dans l’environnement Jimdo : création de site complet ou kit graphique, conception de logo, référencement ou encore formation : il y a des experts Jimdo dans tous les domaines, et dans le monde entier. Ce que je trouve dommage par contre, c’est que, même si l’outil semble fait pour être utilisé à titre professionnel, il n’y ait pas un système pour gérer plusieurs sites sur un même compte ou mieux encore, la possibilité d’utiliser Jimdo en tant que marque blanche.

expert

Il y a donc beaucoup de monde qui travaille chez Jimdo mais encore plus de monde qui travaille autour de Jimdo ! Le fait que des professionnels partenaires aient monté leur business grâce à Jimdo est bénéfique pour tout le monde. La plateforme fait parler d’elle et ça rassure l’internaute qui se lance : si il y a des spécialistes externes qui travaillent sur Jimdo, alors on aura plutôt tendance à se lancer car on sait qu’on ne sera pas tout seul derrière son écran. Dans le domaine de l’assistance en ligne realia.jimdo.com propose des tutos, d’autres vendent des formations à l’utilisation de l’outil (mon oncle m’a appris dernièrement qu’il avait fait une formation Jimdo dans le cadre d’une aide à un lancement d’activité).

L’application mobile Jimdo

Peu de CMS ont osé le faire, Jimdo a franchi le pas sur Android et IOS. En tant que webmaster sur Jimdo (on dit comment au fait, un jimdonaute ?) vous pouvez gérer votre site avec une application mobile. On peut très bien imaginer avoir besoin de charger une photo prise avec son téléphone, de valider une commentaire ou une commande sur sa boutique en ligne.

Jimdo va bien plus loin en proposant des fonctionnalités d’édition qu’on ne s’attend pas à retrouver sur mobile. Avec l’application, on peut modifier les pages de son site, ajouter des zones de textes, des images etc…  Pas la peine de vous le dire mais on vous le dit quand même : un smartphone, ce n’est pas l’outil idéal pour créer son site. Nous avons testé, ça fonctionne bien : l’application est plutôt pratique pour mettre à jour un contenu, corriger une faute quand on relit dans le train ou encore publier un article pendant un voyage ! Pour faire un lien, mettre en gras ou centrer un texte, c’est vraiment plus pratique derrière un ordinateur. L’application est un excellent complément mais ne me semble pas être un outil adapté à la création de site

Appli Mobile

Blogguer avec Jimdo

C’est possible de créer ou d’ajouter un blog sur son site pour diffuser de l’actualité plus facilement. L’application mobile prend tout son sens avec la fonction blog de JImdo, car on peut être amené à envoyer de l’actu sur son site en voyage ou déplacement professionnel.

Les fonctions principales du blog sont là : choix d’un titre, d’un statut de publication, création de catégories, gestion de commentaires. On peut ensuite intégrer son blog en lien dans le menu ou directement dans une page grâce au catalogue d’éléments que nous vous avons présenté juste au dessus.

Ce qui pourrait être amélioré sur Jimdo

    • Créer une véritable version multilingue

Aujourd’hui Jimdo invite ses internautes à dupliquer le site pour créer une version en plusieurs langues. Plusieurs sites et plusieurs adresses pour un même contenu, c’est très moyennement efficace et c’est surtout plus cher pour le webmaster.

    • Proposer un espace membres

C’est une fonctionnalité qui est peut être pratique pour gérer son association ou une communauté.

    • Proposer le https

Avec les dernières recommandations Google, les webmasters vont de plus chercher à acheter un certificat SSL pour créer un site sécurisé. Seul un CMS en ligne propose à l’heure actuelle le https. Est-ce en cours de reflexion chez Jimdo ?

    • Une fonction de prévisualisation

Une fois que l’enregistrement est fait, c’est publié. Peu de CMS dispose de cette fonctionnalité de pré-visualisation, pourtant bien pratique pour les utilisateurs peureux !

Dernière chose qui nous a frappé (mais c’est un détail) : l’apparence du panneau de contrôle lattéral, qui permet d’accéder aux paramètres du site. Autant l’outil de création de page est très moderne, tout comme les thèmes graphiques, autant cette interface avec ses icônes est très désuette. Je me suis demandé d’ailleurs si j’étais toujours sur Jimdo.

backoffice

On a trouvé ça super sur Jimdo !

L’éditeur de blocs : certainement le plus intuitif de tous les éditeurs qu’on a testé sur différents CMS en ligne : tout est clair et facile à trouver quand on cherche à ajouter un contenu !

L’aide est vraiment bien ficelée, l’assistance par t’chat est un avantage quand on ne trouve pas la réponse soi-même. Elle est la même pour tout le monde mais Jimdo ne vous garantit pas la même réactivité selon votre pack (gratuit, pro ou business). Quand on est connecté à son interface de modification, l’accès au t’chat est omniprésente, ce qui fait qu’on peut solliciter Cyrielle (ou d’autres personnes de la team support) quand on le souhaite. Mes deux tests en version gratuites ont été très positifs, avec une (bonne) réponse dans les 5 minutes à chaque fois.

Les tutoriels vidéos viennent compléter les tutoriels présentés en texte, et permettent de cerner rapidement un concept. J’ai aimé le fait de trouver la réponse à mes questions sans avoir à chercher dans un pavé de texte. Leur chaîne Youtube est régulièrement enrichie de vidéos, qui abordent des sujets de différents niveaux de complexité.

PS : une coquille sur la page Offre pour Business, c’est juste pour voir si la team va lire mon article jusqu’au bout 🙂

support-personnalise

Pour conclure, je recommanderai Jimdo pour tous les webmasters qui cherchent à créer un site rapidement à faible coût. D’ailleurs, Youcef (blogueur sur dessinemoiunsite) attribue un 4/5 et un avis plutôt positif de Jimdo, je vous invite à lire son article.

Le coté gratuit avec peu de publicité est un point très positif mais il est un peu altéré par le fait que la plupart des options SEO sont débloquées seulement avec les offres payantes. J’ai cependant conscience que pour monter un projet web sérieux, (même si il n’est pas nécessaire de faire appel à un développeur ou une agence web), il faut investir un minimum de temps et d’argent (que l’on paye pour supprimer les publicités, créer plus de pages, débloquer des options). Je suis prêt à recommander Jimdo pour les petites entreprises, les restaurants et tous les professionnels ou particuliers qui ont un petit budget et un besoin de créer un site vitrine avec peu de pages.

Ces articles devraient vous intéresser

  • Webself : outil gratuit pour faire son site soi-mêmeWebself : outil gratuit pour faire son site soi-même Pour continuer la série de test de CMS, j'ai tapé "créer un site" sur Google et j'ai choisi le premier service de la liste que je n'avais pas testé jusque là : Webself occupe fièrement la […]
  • Notre avis sur Wifeo : le test completNotre avis sur Wifeo : le test complet Wifeo est un outil pour créer son site gratuit, édité par une équipe de français en région parisienne. Référencement, design, création de pages : nous avons été séduit en tout point par […]
  • Créer son site avec Orson : test et avisCréer son site avec Orson : test et avis Orson, ce n'est pas seulement un groupe de musique Californien, c'est surtout un outil pour créer son site web tout seul. Anciennement, ce logiciel en ligne s'appelait Pikock, il a changé […]