Envoyer des mails avec Sendinblue

sendinblue

Malgré son nom à consonance anglo-saxonne, Sendinblue est une solution e-mailing française. Nous avons testé Sendinblue pendant 2 mois dans le cadre professionnel et associatif. Convaincu par les services de cette plateforme d’envoi de mails, nous avons rapidement transformé notre compte gratuit en compte payant. Après quelques semaines d’utilisation et une bonne dizaine de newsletters envoyées, nous avons obtenue une expertise suffisante pour vous présenter cette solution d’e-mailing. Découvrez les offres et les fonctionnalités de Sendinblue à travers ce compte rendu !

Premiers pas sur Sendinblue et tarifs

C’est une solution en ligne, vous accédez donc aux fonctionnalités de Sendinblue sans avoir de logiciel à télécharger. La version gratuite permet de disposer de 9000 mails par mois, ce qui est largement suffisant pour une association. Comme c’est écrit un peu en petit, on vous précise que c’est 9000 mails par mois mais pas plus de 300 par jour. Donc si vous avez une base mail de plus de 300 adresses, ne perdez pas votre temps à concevoir votre newsletter, ce ne sera pas possible gratuitement. Notez aussi que dans la version gratuite, un logo est placé dans le footer des newsletters envoyées et vos destinataires pourront lire le message : « mail envoyé par Sendinblue » ! C’est le (modeste) prix à payer pour utiliser gratuitement le service.

prix-sendinblue

La création d’une newsletter

En cliquant sur « Campagne > Créer une campagne mail« , vous entrez dans l’interface de création de la newsletter.

Les paramètres de la campagne

On choisit ici le nom du mailing, son objet, l’adresse expéditeur et le nom de l’expéditeur. Notez que l’objet doit être pertinent et suffisamment sexy pour donner envie de cliquer sur le mail ! Si vous gérez un compte pour un client (et que vous envoyez des mails pour son compte) vous avez la possibilité de choisir l’adresse expéditrice parmi une liste que vous gérez (vous vous doutez bien que par mesure de sécurité, il faut que cette adresse mail soit vérifiée) ! A cette étape, des options avancées permettent de choisir la page de désinscription personnalisée ou encore ajouter des pièces jointes à votre newsletter.

Le choix du template

C’est ici que vous choisissez le design de votre newsletter. Notez que tous les thèmes sont responsives, c’est à dire que votre contenu va s’adapter automatiquement aux tablettes, mobiles ou ordinateurs. A l’inverse d’un site web, le template d’une newsletter comprend aussi le contenu : donc si vous choisissez d’appliquer un template d’une newsletter envoyée précédemment, vous dupliquez la newsletter (design + contenu). Vous pouvez aussi parmi un large choix de modèle utiliser des newsletters pré-formatées par Sendinblue ou coder votre propre template en HTML.

template

L’ajout de contenu dans votre newsletter

Elle se fait au niveau de la gestion des templates. Ajoutez des blocs simplement en les faisant glisser-déposer dans la zone d’édition de la newsletter. En terme d’ergonomie, c’est génial ! En terme de possibilités, c’est un peu trop bridé à mon goût. Par exemple, si vous souhaitez ajouter deux boutons côte à côte, ce n’est pas possible. Il y a bien une option pour ajouter 3 blocs d’images et textes, mais pas la possibilité d’ajouter 3 images côte à côte sans texte ! Ceci dit, un outil de création de newsletter n’a pas besoin d’autant d’option qu’un éditeur de page web mais c’est un peu frustrant. Un bon point pour les tailles des images recommandées directement renseignées sur les blocs dans la barre latérale de gauche

bloc-sendinblue

Les listes d’envoi et les contacts

On a apprécié pouvoir créer des listes de contacts. Les contacts peuvent être rangés dans des répertoires, et ces répertoires peuvent être classés dans des listes. Très pratique pour s’y retrouver !

Sendinblue contrôle fortement l’import des contacts. Un algorithme permet de vérifier si votre fichier d’adresses mail est « clean ». Si ce n’est pas le cas, votre compte est bloqué.

contact

Malgré le fait que nos listes aient été obtenues de façon légale, notre compte a été suspendu plusieurs fois, ce qui nous a conduit interroger le support. Quand vous importez un grand volume d’adresses mails, Sendinblue applique un blocage par défaut, et vous devez expliquer d’où proviennent vos mails, et quel type d’envoi que vous vous apprêtez à faire. C’est à la fois une contrainte mais aussi une force puisque Sendinblue évite ainsi que ses serveurs soient utilisés pour des envois douteux. Plus de contrôle = plus de qualité = délivrabilité plus importante. Vous pouvez aussi voir cette étape de blocage comme une sacrée contrainte si vous avez besoin d’envoyer un mail maintenant-tout-de-suite ! 

Sendinblue vous donne la possibilité d’enrichir vos listes, soit en important un fichier txt ou cvs, soit en les ajoutant à la main (un par un).

Le support Sendinblue

Comme je vous le disais précédemment, j’ai contacté l’équipe de Sendinblue plusieurs fois, pour leur demander conseils sur les outils de mise en forme mais aussi pour débloquer mon compte. La réponse se fait rapidement (une fois dans la journée, une fois dans les 48 heures) et en français. Leur support téléphonique coûte relativement cher, mais a le mérite d’être joignable et de divulguer de très bons conseils.

sendin-blue

Le test et l’envoi final

Vous pouvez tester l’envoi sur une ou plusieurs adresses mails pour contrôler les textes, les liens et la mise en page avant l’envoi final. Sendinblue a pensé à tout : au lieu de copier coller les adresses mails, vous pouvez vous créer une liste d’adresses de test (avec tous vos collaborateurs).

La blinde de statistiques et de rapports

En un coup d’oeil, vous pouvez consulter les statistiques les plus importantes de l’ensemble de vos campagnes.

stats

Mais comme chez beaucoup de prestataires d’envoi de newsletters, vous pouvez accéder aux rapports d’envoi plus détaillés. Parmi les statistiques les plus utiles, vous retrouverez bien sûr le nombre d’ouverture, de désabonnement, les adresses mails désinscrites, les ouvreurs, les plaintes, les clics, ce qui permet d’en déduire des taux et de les comparer à d’autres campagnes sur de jolis graphiques !

statistiques

Les autres options très sympathiques !

Le pré-header : c’est une option que je n’ai pas trouvé ailleurs pour l’instant et qui permet de renseigner le texte de description à coté de l’objet du mail. Il peut inciter l’internaute à ouvrir votre newsletter

Les scénarios personnalisés : cette option mériterait à elle seule à un article ! Si vous utilisez cette option, c’est que vous avez décidé de mettre en place une stratégie de marketing d’automation. Programmez des scénarios en fonction d’action sur la newsletter (ex : « si un abonné à cliqué sur ce lien, alors lui envoyer tel mail xx jours après« ).

Les e-mails transactionnels : cela permet à une entreprise d’utiliser le serveur SMTP de Sendinblue pour envoyer ses mails d’abonnement, de relance, de confirmation d’achat etc… Depuis l’interface, vous pouvez tout suivre, notamment voir si un client a bien reçu et ouvert sa notification ou son mail de relance.

Intégrez Sendinblue sur votre site web, pour proposer aux internautes de s’abonner à votre newsletters. Sendinblue met à votre disposition des formulaires à copier coller directement en HTML dans vos pages.

Ça pourrait être mieux

9000 gratuits, mais 300 par jour

L’offre d’envoi n’est pas chère, mais j’ai trouvé un peu abusé le fait de brider à 300 sans l’assumer plus clairement dans la version gratuite (ce n’est pas caché, mais ce n’est pas mis en avant non plus, de quoi pester une fois que la newsletter est prête à l’envoi). J’avoue, j’ai pesté la première fois.

Pas de gestion multi-utilisateurs

En association ou en entreprise, on a souvent besoin de travailler la communication à plusieurs. Le fait de ne pas pouvoir créer des accès pour plusieurs utilisateurs sur un même compte oblige à donner son nom d’utilisateur et mot de passe, ce qui n’est jamais bon.

Notre avis pour conclure

Sendinblue est une solution agréable à utiliser, l’interface est très intuitive et l’offre est parmi la moins chère du marché. Nous avons crisé quelques fois suite à des blocages de comptes mais nous avons compris que c’était une opération systématique en cas d’import massif, ce qui est à mon avis un frein trop restrictif pour les professionnels qui ont besoin de faire un mail à un instant T.

Ces articles devraient vous intéresser

  • On a testé l’envoi de mailing avec Newsletter2GOOn a testé l’envoi de mailing avec Newsletter2GO Newsletter2go (prononcez comme en anglais "to go") est un service en ligne pour envoyer des mails. Cette solution e-mailing propose une version gratuite et une version payante. Attention, […]
  • Mailkitchen : bien pour démarrer !Mailkitchen : bien pour démarrer ! Comme beaucoup d'associations ou de petites entreprises qui communiquent sur le web, nous cherchons la solution avec une offre gratuite (ou la moins chère pour commencer). Mailkitchen […]
  • On a testé e-monsite : voici notre avis !On a testé e-monsite : voici notre avis ! e-monsite est un CMS en ligne. Pour simplifier, on peut dire que c'est un outil de création de site comme WordPress. Rappelons le principe : vous vous inscrivez, vous n'avez rien à […]